Inserm, Institut national de la santé et de la recherche médicale
Faculté de pharmacie, Aix Marseille Université

Accueil > Le labo > Thématiques de recherche > Dysfonction endothéliale et insuffisance rénale chronique

Dysfonction endothéliale et insuffisance rénale chronique

Responsable : Stéphane Burtey. Direction de l’unité de Recherche : Pr. Françoise Dignat-George.

L’objectif de cette équipe émergente au sein de notre unité est de rendre plus visible la recherche sur les maladies rénales chroniques à Marseille, à travers un regroupement d’expertises autour de la néphrologie, la biologie vasculaire, l’immunologie et la génomique.

En effet, cet axe met en synergie les cliniciens et les chercheurs de l’UMRS1076 étudiant depuis plusieurs années l’impact de l’urémie et de la réponse allo-immune sur l’endothélium, avec une expertise en génomique et dans la création de modèles animaux appliqués à l’étude des maladies rénales.

L’objectif général est de comprendre le rôle des toxines urémiques dans les complications cardiovasculaires de l’Insuffisance rénale chronique (IRC).

Trois thèmes sont développés :

  • Le premier étudie la régulation de l’expression du facteur tissulaire et de la fractalkine par les indoles, à l’aide de cellules endothéliales en culture et de modèles animaux d’IRC, en présence ou non d’inhibiteurs permettant de disséquer les voies de signalisation associées
  • Le deuxième thème étudie l’existence d’un nouveau mode de régulation de l’expression des gènes associés à l’IRC par épissage alternatif.
  • Le troisième thème, focalisé sur la transplantation rénale, étudie le rôle potentiel de l’urémie et de l’allo-immunité, notamment des cellules NK, dans la dysfonction endothéliale en se focalisant sur le système fractalkine/CX3CR1.

Régulation de l’expression du facteur tissulaire et de la fractalkine par les indoles

Mode de régulation de l’expression des gènes associés à l’IRC par épissage alternatif

Rôle de l’urémie et de l’allo-immunité dans la dysfonction endothéliale